Prophétiser, notre don à cultiver

La prophétie est une révélation que Dieu donne par rapport à une situation à venir. Elle peut nous être donnée sous la forme d’une conviction, d’images, ou d’une voix qu’on entend.

A travers le prophète Joël, Dieu promet de répandre son Esprit sur tous, et de donner aux fils et aux filles de son peuple le don de prophétie (Joël2:28). Ainsi, le don de prophétie ne se restreindrait plus à quelques hommes, mais tous ceux qui sont du peuple de Dieu hériteraient de cette aptitude. Quelle grâce!

Nous qui croyons en Jésus Christ, fils de Dieu et Sauveur, sommes devenus fils et filles de Dieu par la foi en Jésus. Nos efforts pour  connaître et appliquer les enseignements afin d’accompir la volonté de Dieu sont des fruit de cette foi; des signes de notre appartenance à la famille de Dieu (Matthieu 12:50). Nous sommes donc tous concernés par cette promesse de recevoir le don de prophétie. C’est un attribut de notre nature de chrétien.

Dans 1 Corinthiens 14, l’apôtre Paul nous exhorte à rechercher le don de prophétiser.

« Aspirez aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie »

1 Corinthiens 14:1

Il explique que c’est un don qui contribue à l’édification de l’Eglise, c’est à dire qui contribue à faire grandir et à fortifier le peuple de Dieu.

« Celui qui prophétise édifie l’Eglise »

1 Corinthiens 14: 4

 

Comment recevoir le don de prophétie

1 – En recherchant Dieu d’un coeur sincère

Dans Joël 2, nous constatons que le don de l’Esprit de Dieu et de la prophétie suivent la conversion du coeur du peuple de Dieu. En effet, Dieu dit d’abord :

« Revenez à moi de tout votre coeur »

« Déchirez vos coeurs et non vos vêtements »

Joël 2:12, 13

Pour montrer leur humiliation les Isaraélites avaient coutumes de déchirer leurs habits, un revêtement extérieur. Ce que Dieu attend de nous c’est un bouleversement profond, qui vient du coeur. Il désire la conversion, le changement de notre coeur, que l’apôtre Paul appelle aussi la circoncision du coeur (Romains 2:29).

Dieu leur fait ensuite cette promesse :

« Vous saurez que je suis au milieu d’Isarël, que je suis l’Eternel, votre Dieu, et qu’il n’y en a point d’autre, et mon peuple ne sera plus jamais dans la confusion. Après cela, je répandrai mon Esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront« 

Joël 2:27, 28

C’est donc bien après la conversion que vient le don, c’est un don gratuit de Dieu à celui qui est converti. Nous qui sommes convertis, nous en héritons donc. Quelle bonne nouvelle!

Remarque :

Dieu donne occasionnellement des prophéties à des hommes, des femmes, qui ne sont pas complètement tournés vers Dieu, mais qui sont en situation de pouvoir lui être utiles. C’est la gloire de Dieu que d’utiliser qui il veut pour son service. A priori, ce que nous désirons n’est pas simplement d’être utilisés, mais de demeurrer dans son amour. Quand nous l’aimons, il nous envoie d’autant plus volontier ! Les plus grands commandements de Dieu sont d’aimer. Aussi, je vous invite à rechercher l’amour de Dieu en premier, et les dons spirituels par dessus.

« Recherchez l’amour. Aspirez aussi au don spirituels »

1 Cortinthiens 14: 1

2 – En cultivant sa relation avec le Saint Esprit

La prophétie est un don spirituel. Les choses spirituelles, nous les recevons par la vertu de l’Esprit Saint. Grâce à Jésus, l’Esprit Saint n’est pas simplement sur nous, mais en nous (1 Cor 3:16).

Il a plu à Dieu que son Esprit demeurre en celui qui a foi en Jésus, c’est ainsi qu’il glorifie son Fils, Jésus Christ. Si ceux qui n’étaient que revêtus de l’Esprit de Dieu pouvaient manifester le don de prophétie (cf Joël 2:28), combien de fois en sommes nous capables, nous qui avons reçu l’Esprit qui sonde tout, même les profondeurs de Dieu! (1 cor 2:10)

Le don de prophétie se développe dans l’intimité avec Dieu, et plus exactement l’intimité avec le Saint Esprit. C’est par l’Esprit de Dieu, le Saint Esprit que nous manifestons les dons spirituels. Dans notre quotidien invitons-le, écoutons-le. Dans notre vie de prière honorons-le, célèbrons-le, rendons-lui grâce pour son aide, sa fidélité, son amour. Honnorons le saint Esprit dignement, comme nous le faisons pour Dieu le Père, pour Jésus le Fils.

Plus nous donnons sa juste place à l’Esprit Saint, plus il se déploie en nous et nous permet de révéler Dieu, les dons de Dieu. Car qui d’autre que Dieu peut en effet révéler Dieu?

3 – En adoptant la culture de l’amour et des valeurs du Royaume de Dieu

Les plus grands commandements sont « tu aimeras ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée » et « tu aimeras ton prochain comme toi même » (Mat 22:37-39).

Celui qui aime Dieu garde ses commandements, et celui qui aime son prochain le manifeste par toutes sortes de bonnes actions. En effet, nous sommes exhortés à aimer non en paroles, mais en actes et en vérité.

« Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et en vérité. »

1 Jean 3:18

Cette culture de l’amour se manifeste à travers nos actions quotidiennes, nos pensées, notre relation à l’autre et à nous-même.

L’amour vient du coeur mes amis, si vous remarquez que votre vie ne revêt pas les fruits de l’amour, que votre langue profère des paroles méchantes, priez pour votre coeur. Soumettez votre âme, votre langue à l’obéissance à Jésus-Christ par l’Esprit dans la prière, et dans la vie quotidienne en vous discplinant et en vous contrôlant.

« L’amour est patient, il est plein de bonté; l’amour n’est pas envieux; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité; il pardonne tout, il croit tout, il supporte tout. » 

1 Corinthiens 13:4-7

Que le Saint Esprit nous transforme et nous permette de manifester un tel amour ! Amen

4 – En le demandant dans nos prières

girl-15599_1920

« Tout ce que vous demanderez en mon nom, je vous le donnerai »

jean 14:13

Demander au nom de Jésus, ne veut pas dire simplement terminer sa prière en disant « au nom de Jésus ». Certes, lorsque nous invoquons son nom, une puissance ce déclenche. Il y a de l’autorité dans le nom de Jésus (philippiens 2:10, Matthieu 28:18). Mais gardons en mémoire ceci : Jésus est quelqu’un ! Une personne bien vivante. Lorsqu’il dit « ce que vous demanderez en mon nom », il parle en fait de ce que nous demanderons sous son mandat. Lorsque nous sommes mandatés par Jésus pour accomplir quelque chose (et nous le sommes tous), tout ce que nous demandons pour accomplir notre mission, nous l’obtenons de lui. Quelle bonne nouvelle ! Ainsi, en est-il pour les dons spirituels, demandons et il nous sera donné.

« Demandez et l’on vous donnera »

Matthieu 7:7

5 – En jeûnant

Le jeûne a plusieurs rôles. Ce qui nous intéresse dans le développement des dons spirituels, et en outre du don de prophétie, se trouve dans l’évangile selon Matthieu:

Jésus a déjà donné à ses disciples l’ordre d’aller annoncer la Bonne Nouvelle en accompagnant le prédication de guérisons. Ils avaient alors constaté avec joie que, depuis que Jésus les avait envoyés, ils avaient effectivement cette aptitude de guérir les malades et de chassez les démons en invoquant le nom de Jésus (mandat de Jésus 😉 )

« Les soixantes dix revinrent avec joie, disant : Seigneur, les démons même nous sont soumis en ton nom »

Luc 10:17

Pourtant, un démon leur résiste (Matthieu 7:16), et c’est Jésus lui-même qui délivre le lunatique (Matthieu 7:20). Aux disciples qui se demandent pourquoi ils n’ont pas pu chasser le démon, Jésus répond :

« Cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne » Matthieu 7:21

Ainsi, il nous sera parfois nécessaire d’accompagner nos prières de jeûnes pour obtenir certaines choses. Cela dit, le jeûne ne change pas la volonté de Dieu. Si nous jeûnons sous le mandat du Saint Esprit, dans le cadre de l’oeuvre de Dieu, alors notre jeûne déclenchera des grâces, des bénédictions, et sera un vecteur pour contribuer à notre développement spirituel, à l’ccomplissement du plan de Dieu dans notre vie, celle de nos prochains.

 

Comprendre le rôle des prophéties

Dieu n’envoie pas la prophétie pour faire plaisir à celui qui la reçoit. Si nous sommes heureux et honorés de recevoir des prophéties de la part du Seigneur, souvenons-nous tout de même que Dieu donne à celui dont il attend quelque chose (Luc 12:48). Dieu a donc un objectif lorsqu’il donne une prophétie.

On peut distinguer trois cas dans lesquels Dieu envoie des prophéties.

Premier cas : Dieu envoie sa prophétie pour annoncer son plan.

Dans ce cas, la prophétie sert pour que le peuple ou l’homme de Dieu contribue à l’action du Père par la prière. En effet, nous sommes appelés à être ouvriers avec Dieu (1 Cor 3:9). Lorsque nous prions, nos paroles ont une action sur le monde invisible d’une part (lire Daniel). D’autre part, grâce à nos prières, les acteurs concernés par la prophétie peuvent être éclairés, inspirés, appelés, activés…

Deuxième cas : Dieu envoie sa prophétie pour annoncer un malheur ou un jugement

Dans ce cas, il attend de son peuple ou de l’homme de Dieu qu’il intercède et prie pour que le malheur soit détourné, le jugement annulé.

« Car il est compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, Et il se repent des maux qu’il envoie. Qui sait s’il ne  reviendra et ne se repentira pas, et s’il ne laissera pas après lui la bénédiction, des offrandes et des libations pour l’Eternel, votre Dieu »

Joël 2:13,14

Des exemples nous sont donnés dans la bible comme l’intercession de Moïse en faveur des Israëlites, de Habakuk en faveur d’Israël, ou encore de Jésus en faveur de Pierre.

Mes amis, je tiens à vous dire que pour pouvoir tenir ferme dans l’intercession vous aurez besoin de beaucoup d’amour. En effet, lorsque la main de Dieu s’élève contre des hommes injustes, c’est à travers l’amour qui est dans votre coeur que vous trouverez l’envie et la motivation pour vous tenir à la brèche et faire rempart, dans la prière, pour apaiser le coeur de Dieu. Si vous êtes une personne qui n’a pas l’amour, vous pourriez vous réjouir de ce que le jugement tombe; Or Jésus ne nous a-t-il pas enseigné qu’il est venu pour sauver et non pour juger? (Jean 12:47) Soyons donc ses imitateurs !

« Je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde »

Jean 12:47

Troisième cas : Dieu envoie sa prophétie pour encourager, soutenir, réconforter

amour-fraternel

Parfois, entre le moment où nous recevons de Dieu une promesse, entre l’instant où nous concevons dans notre coeur un projet que nous savons béni, et le jour où les choses s’accomplissent, il s’écoule une longue période. Pendant ce laps de temps, il survient généralement des évènements qui sèment en nous le doute, le découragement, la tristesse, le désenchantement, l’épuisement. Tous ces sentiments négatifs peuvent briser l’élan de celui qui court la course de la foi.

Dieu, dans sa compassion, son amour, choisit alors d’envoyer des messages de réconfort et d’encouragement afin de soutenir l’effort du coureur. Parce que ces messages sont la parole de Dieu qui est esprit et vie, ils sont efficaces pour fortifier et ressourcer ceux à qui ils sont destinés. Alleluya!

« Celui qui prophétise parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console »

1Corinthiens 14:3

Comment reçoit-on les prophéties?

Parfois nous serons celui qui court et qui dans ses moments de prière, ou après, reçoit par la vertu de l’Esprit Saint, les prophéties de Dieu dans son coeur. Elles viennent alors comme des confirmations de ce en quoi nous croyons, elles nous motivent, nous réconfortent.

Nous pouvons aussi recevoir des paroles d’une tierse personne. Sachons alors reconnaître la voix de Dieu à travers ses lèvres. Montrons-nous réceptifs et reconnaissants, à la foi envers Dieu fidèle pour nous soutenir, et envers l’ouvrier, fidèle pour accomplir la volonté de Dieu en nous rapportant la prophétie.

Enfin, Dieu peut également nous choisir pour être cette personne qui va recevoir une prophétie pour quelqu’un d’autre. Quel honneur et quel privilège d’être choisi par Dieu pour accomplir une tâche quelle qu’elle soit ! Montrons-nous donc fidèles pour exécuter la voix de sa parole, et reconnaissants d’être ainsi honnorés. Dieu donne toujours plus à ceux qui sont fidèles et reconnaissants !

Lorsque nous recevons une prophétie : nous avons trois possibilités qui s’offrent à nous :

  • soit nous la rapportons à la personne/au groupe, concerné(e ),
  • soit nous intercédons pour bénir et aller dans le sens de cette prophétie
  • soit nous intercédons pour faire obstacle et demander la grâce de Dieu s’il s’agit d’un mauvais présage.

Cela implique que nous devons avoir la sagesse et le discernement nécessaire pour prendre la bonne décision… Nous voyons donc pourquoi l’intimité avec le Saint Esprit et l’obéissance sont des qualités à développer quand on aspire au don de la prophétie 🙂

 

Comment développer le don de prohétie

Par l’obéissance

professional-football-a-genoux

La prophétie est révélée par Dieu. Pour cultiver notre don de prophétie, nous devons cultiver l’écoute de Dieu. Ecouter Dieu a deux sens : le sens de l’écouter pour entendre sa parole, et de l’écouter en obéissant à la voix de sa parole.

Celui qui entend mais n’obéit pas n’écoute pas. En ce cas, il vaut mieux alors que Dieu ne nous parle pas, car Jésus nous dit « la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui vous jugera »(Jean 12:48). Aussi serons-nous jugés sur la base de ce que nous avons entendu, en fonction de la façon dont nous aurons accueilli les paroles de Dieu… Cela peut faire un peu peur, mais soyez rassurés ! Le pardon se trouve auprès de Dieu en abondance (Ps130:7), et il a mis à notre disposition des moyens d’obtenir grâce à ses yeux : la confession (1 Jean 1:9 « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner »), la repentance (actes 3:19). De plus, nous savons que lorsque nous venons à lui dans le nom de Jésus, son Fils bien aimé, il nous accorde sa faveur.

Le début de l’exercice du don prophétique c’est l’écoute : entendre et obéir.

Dieu nous dit à travers Jésus, celui qui n’est pas fidèle pour les petites choses ne le sera pas non plus pour les grandes (Luc 16:10). Au début, Dieu vous donnera la possibilité d’exercer vore don prophétique pour des petites choses. Peut-être même ne réaliserez vous pas que c’est le don de Dieu qui se manifeste. L’Esprit Saint vous le révèlera alors, en temps voulu, comme une récompense, lorsque Dieu lui-même choisira de vous élever à de plus grandes responsabilités.

Par la maîtrise de soi

La prophétie est souvent annoncée par la parole de celui qui la reçoit. C’est alors un fruit des lèvres, de la langue. Afin d’être choisis pour porter ce fruit, employons-nous à devenir des personnes qui maîtrisent leur langue, qui savent parler avec justesse, grâce et douceur.

 Par la pratique

Si vous avez un coeur à aider les autres, à contribuer à la vie de l’Eglise, demandez à Dieu de vous utiliser. Il le fera entre autres en vous donnant des prophéties. Utilisez ces prophéties pour intercéder en faveur des plans de Dieu pour les uns et les autres, ou pour conseiller et encourager.

Prenez l’habitude de prophétiser lorsque le Seigneur vous en donne l’occasion. Comment faire? Il vous suffit de répétez ce que Dieu vous dit de dire, sans rien ajouter, sans rien ôter.

Vous pouvez déclarez de la part de Dieu ses bénédictions sur la vie des gens. Faites-en votre habitude et vous recevrez encore plus de prophéties ! C’est une grâce car en effet, puisque la parole de Dieu va passer à travers vous; or, nous savons par la bible que sa parole n’est pas sens effet.

O S E Z  !

start-run-athletics-1539388__340

Cas particulier : si vous êtes prophète

Vivre sa destinée de prophète et vivre le don de prophétie sont deux choses distinctes à cultiver séparément.

La bible nous révèle, à travers l’apôtre Paul, que chacun en Christ a un appel particulier, un rôle particulier (Ephésiens 4:11). Parmi les différents rôles cités par Paul, il y a celui de prophète. Comprenons bien ceci : tous les enfants de Dieu sont appelés à recevoir des prophéties, mais tous ne sont pas prophètes.

Pour que le corps de Christ, qui est l’ensemble des chrétiens, reflète l’esprit de Jésus-Christ qui règne à la droite de la puissance divine (actes7:56), il est primordial que chacun respecte son rôle et celui des autres. Restons chacun à notre place et remplissons fidèlement notre appel propre. Si vous ne connaissez pas encore le rêve de Dieu pour vous, je vous invite à demander dans la prière, et peut être le jeûne, que l’Esprit Saint vous révèle votre appel.

La bible affirme que

« Dieu ne fait rien sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes »

Amos 3: 7

Ainsi, le prophète a le privilège d’être informés des plans de Dieu : un bouleversement de la vision de Dieu pour un pays, une génération, un changement de saison pour le monde… rien de tout cela ne survient sans que des prophètes n’en aient été prévenus par Dieu.

Le prophète est donc à l’interface entre Dieu et le peuple de Dieu, pour informer son peuple des intentions de Dieu. Ainsi le prophète bien formé est un conseiller stratégique pour orienter la vie de prière d’une communauté. Il a été choisi pour annoncer les plans de Dieu, intercéder, encourager, et faire toutes autres sortes d’interventions dans lesquelles le Saint Esprit le conduit.

Si vous êtes prophète, vous avez des dons aguisés pour percevoir le monde invisible. C’est un outil à double tranchant : si vous pouvez voir les oeuvres de Dieu, vous pouvez voir aussi les oeuvres de l’ennemi. Comment ne pas les confondre puisque « Satan lui même se déguise en ange de lumière »?(2 Cor 11:14). Vous êtes, de par votre nature, une cible privilégiée de l’ennemi qui a l’aptitude lui aussi de faire voir et entendre le monde invisible, qui est habile pour tromper les hommes. Comment discerner ce qui vient de Dieu, de ce qui vient du malin?

Pour être toujours à l’abris de la main puissante de Dieu, confiez-vous en l’Esprit saint plutôt qu’en vos dons. Quand vous cédez complètement à l’obéissance à Jésus et que vous lui faites totalement confiance, alors lui-même vous apprend à utiliser votre don. Il vous enseigne à prier dans la dimension prophétique et vous devenez un outil puissant dans la main de Dieu. Soyez béni!

Prière

Seigneur, selon ta bonté et ta fidélité, accomplit dans ma vie ta promesse concernant le don de prophétie. Permets-moi de saisir cette grâce et de contribuer à ton oeuvre à travers ce don.

Au nom de Jésus Christ et pour la gloire de Dieu le Père,

Amen

 

Il y aurait encore beaucoup à dire sur le don de la prophétie et sur les prophètes, mais je préfère en rester là. J’espère que cet article vous a béni.

instaquote-05-11-2016-11-45-11

 

Avec amour,

 

Marine

2 réflexions sur “Prophétiser, notre don à cultiver

    1. Thank you so much for your comment. It was very welcome in a moment when I was asking myself 21 questions 🙂 God bless you, I hope I will come up with other interesting articles soon. What would you like to read about ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s